Les différents systèmes de classification des emplois

La revue générale des différentes méthodes de classification des emplois fait ressortir trois types de systèmes : les systèmes normatifs, les systèmes analytiques et les systèmes hybrides.

Les systèmes de classification des emplois normatifs

Ces systèmes visent la détermination des revenus en fonction de la tâche assignée. L’objectif principal est d’assurer la stabilité des activités économiques et du marché de l’emploi. Deux modèles illustrent ce type de systèmes : la classification des emplois Parodi et la classification des emplois CSP.

La classification Parodi

Mis en place en 1945 par le ministre du travail français Alexandre PARODI, ce système est fondée sur une dénomination et une hiérarchisation des postes. Il a permis de donner un cadre général aux grilles de classification instituées par les différentes branches professionnelles.

La classification des emplois Parodi consiste à positionner chaque poste dans une grille de classification prédéterminée en comparant son profil aux caractéristiques de quelques postes repères choisis dans une filière professionnelle.

Ce modèle s’est révélé trop rigide pour tenir compte des évolutions technologiques et organisationnelles et de la nécessité de polyvalence qu’elles induisent.

Les catégories socioprofessionnelles (CSP) de l’INSEE

Les CSP ont été mise au point par l’INSEE une année après la mise en place de la classification Parodi. L’objectif principal de cette classification est d’attribuer à toute personne active une profession classée au sein d’une catégorie puis au sein d’un groupe.

La portée de ce modèle est limitée à la détermination de la position des emplois dans la nomenclature et ne permet nullement de lui attribuer une valeur pouvant servir comme paramètre fondant des décisions de gestion.

Les systèmes de classification des emplois analytiques

Utilisant les résultats d’une évaluation objective et neutre basée sur des critères prédéfinis appelés critères classants, les systèmes de classification des emplois analytiques sont groupés en deux grandes méthodes : la méthode par points et la méthode par comparaison des facteurs.

La méthode par points attribue à chacun des critères des points qui correspondent aux caractéristiques que ces critères présentent au niveau de l’emploi évalué. L’addition de ces points aboutit à une évaluation chiffrée, une valeur de l’emploi.

La méthode par comparaison de facteurs qui assure le classement des emplois en les comparant sur la base d’un nombre de facteurs communs auxquels on attribue une échelle de valeurs monétaires. C’est ainsi que le classement d’un emploi détermine directement son niveau de rémunération.

Sont considérées comme méthodes analytiques les méthodes HAY, CEGOS, CENTOR, HEWITT, USB-BERENSCHOT, ORBA et bien évidemment la méthode de classification des emplois PEOPLE BASE CBM.

Les systèmes de classification des emplois empiriques

Il s’agit de méthode résultant de l’adaptation d’une méthode catégorielle ou d’une méthode analytique ou de la synthèse des deux.
Qualifiés de « méthodes maisons », elles propres à leurs créateurs et répondent à des besoins spécifiques à un contexte particulier.

Contact et informations

Pour obtenir plus d'informations sur la méthode de classification des emplois de PEOPLE BASE CBM, nous vous invitons à nous contacter directement au 01 53 43 03 60 ou à nous adresser un message via le formulaire de contact ci-dessous :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire